Découvrez les types de baignoires et leurs caractéristiques

baignoire-douche.jpgbaignoire-ilot.jpgbaignoire-sur-pattes.jpgchoisir-sa-baignoire.jpg

Choisir et installer une robinetterie pour baignoire

Robinetterie pour baignoire

Lorsque l’on achète ou installe une baignoire, il faut impérativement prévoir la robinetterie et le raccordement de l’eau. Mélangeur, mitigeur, encastré au mur ou sur gorge, couleur argent ou doré sont autant de modèles que vous trouverez sur le marché.

Les différents modèles de robinets pour baignoire

Il existe plusieurs catégories de robinetterie pour baignoire. Le mélangeur, un peu dépassé et que l’on ne trouve pratiquement plus dans les nouvelles habitations, possède deux poignées, une pour l’eau froide et l’autre pour l’eau chaude. Une tête à clapet permet l’ouverture et la fermeture de l’eau grâce à un serrage du joint. Celui-ci devra d’ailleurs être changé chaque année afin d’éviter une éventuelle fuite. Certains modèles ont des têtes à disques en céramique. Elles sont beaucoup plus résistantes et précises. Les mitigeurs sont de plus en plus tendance. Une commande unique permet de réguler à la fois le débit de l’eau et sa température. Ils permettent d’économiser de l’eau, car la température souhaitée est plus vite atteinte.

Les mitigeurs thermostatiques sont plus onéreux, mais permettent d’éviter tout risque de brûlure. L’eau va être réglée au degré près avec un blocage sur tous les modèles à 38 °C. Si l’eau froide venait à être coupée, le mitigeur thermostatique coupera automatiquement l’eau chaude. Lorsque l’on a des enfants, prendre un bain va donc être beaucoup plus sécurisé avec ce type de système. Au niveau de l’esthétisme, le choix ne manque pas. Vous trouverez des robinetteries en argent, dorées ou en bronze dans de nombreux styles rétro, classique ou plus design. Pour faire votre choix, vous devrez prendre en compte l’aspect de la baignoire, de votre salle de bain, les coloris ou motifs des murs, ainsi que votre budget.

Un robinet, quel que soit le modèle, doit être de qualité. Pour cela, il faut qu’il possède un confort d’usage, une sécurité et qu’il soit durable. Pensez à la garantie. Elle est généralement de deux ans, mais peut aller jusqu’à 10 ans chez certains fournisseurs. Cependant, cette garantie ne marche pas en cas d’utilisation de produits corrosifs ou acides pour le nettoyage ou lors d’un problème dû à un mauvais montage.

Installation d’une robinetterie pour baignoire

Il existe deux solutions pour installer votre robinetterie. Sur le mur ou sur le rebord de la baignoire (sur gorge). Dans le cas d’une pose sur gorge, il faudra percer la baignoire à l’aide d’une scie-cloche qui vous permettra de faire des trous ronds. Dans le cas d’une robinetterie murale, celle-ci ne sera pas solidaire avec votre baignoire. Elle peut donc être placée au milieu, au-dessus ou sur le côté. Elle se place en général 10 centimètres au-dessus et en fonction de votre évacuation d’eau. Pour vous aider, il existe des kits d’encastrement.

Pour le raccordement à l’évacuation, il se fait en positionnant une bonde, un trop-plein et un siphon. La bonde sera fixée en dessous de la baignoire. Le trop-plein quant à lui sera fixé à l’extérieur de la baignoire et relié à l’évacuation. Le siphon est également raccordé à celle-ci. On ne le sait pas assez, mais une robinetterie de baignoire doit être régulièrement entretenue. Le joint doit être changé chaque année pour les modèles à têtes de clapet et dans le cas d’une tête à disque céramique, le mousseur devra être dévissé régulièrement. Pour enlever les traces de calcaire, il suffit de nettoyer votre robinetterie avec du vinaigre blanc. Le choix d’une robinetterie de baignoire ne doit pas être pris à la légère. Vous éviterez ainsi tous problèmes de fuite dans votre salle de bain. Prenez conseil auprès d’un vendeur professionnel ou d’un plombier.